Les tachetés

On les appelle a tort appaloosa, mais ce mot devrait être réservé aux chevaux de race Appaloosa, qu'ils soient ou non tachetés. En effet, d'autres races présentent ces robes : les Knabstrup danois, certains chevaux de trait autrichien Pinzgauer-Noriker, les poneys Américains (issu d'un croisement Shetland x Appaloosa) et de nombreux poneys ou chevaux sans papiers sont également tachetés.

Plusieurs gènes sont nécéssaires pour obtenir un tacheté: le gène Lp partiellement dominant autorise la présence de taches de la couleur de la robe et d'autres gènes déterminent le motif blanc ou clair qui permet effectivement de voir les taches. Les motifs pie (tobiano, etc...) ou gris masquent les taches, il faut un motif spécifique aux robes tachetées.
Les chevaux qui portent uniquement Lp ont l'oeil cerclé de blanc, les sabots striés ou la peau de la face (lèvres, nez, yeux) et surtout celle des organes génitaux mouchetée. Ces caractères sont plus accentués chez les homozygotes que chez les hétérozygotes (sauf les sabots qui ne sont pas striés chez les homozygotes) et chez les mâles que chez les femelles. Les chevaux porteurs de Lp sont plus ou moins marmorés, et peuvent présenter des tâches par dessus les zones marmorées.
Le gène 'Lp' a été récemment identifié sur le chromosome 1. On a retrouvé sa présence dans l'ADN de chevaux préhistoriques donc les artistes qui ont représenté des chevaux à pois dans les grottes n'avaient pas abusé des champignons hallucinogènes.
Ajoutons aussi que tacheté est une particularité qui s'ajoute à la robe de base et aux autres modifications: on peut avoir par exemple un bai léopard, un palomino à couverture blanche, un alezan tobiano à couverture tachetée (taches sur la croupe mais pas sur le blanc dû au motif tobiano).

le motif cape ou couverture (blanket)

Le gène PATN-1 sur le chromosome 3 produit un motif blanc appelé cape ou couverture dont l'étendue va d'une petite zone sur la croupe à tout le corps ou presque. La couleur originelle de la robe reste le plus souvent visible sur les membres et les parties osseuses de la tête. On pense qu'on obtient les couvertures ordinaires, limitées à l'arrière du corps sur les chevaux hétérozygotes et les couvertures très étendues sur les homozygotes. Mais ce n'est qu'une hypothèse, l'extension du motif blanc étant régulée par de nombreux facteurs.

Si les chevaux sont hétérozygotes pour le gène 'Lp', la cape est parsemée de taches rondes ou ovales d'assez grande taille. Si le cheval est homozygote LpLp les taches sont moins nombreuses, plus petites et plus écartées les unes des autres:
Cheval LPlp PATN1patn1 : couverture tachetée sur l'arrière-main.
Cheval LPLP PATNpatn1: couverture blanche.
Cheval LPlp PATN1PATN1: robe Léopard.
Cheval LPLP PATN1PATN1: robe léopard peu de taches: petites taches ou presque blanc (leopard few spots).
Si ça vous parait bizzare que le cheval homozygote LPLP ait moins de taches que l'hétérozygote, rappelez-vous que c'est le blanc autour des taches qui est le motif, et non les taches, qui sont ce qui reste de la robe de base! Les taches peuvent être bordées d'un halo plus clair comme parfois pour les balzanes ou les tobianos.

Selon des recherches récentes, PATN1 tout seul produirait des motifs capés ou léopards, et il existerait plusieurs autres gènes de motif, additifs, qui doivent se cumuler pour donner un motif de même ampleur que PATN1.

Marmoré (varnish roan en anglais)

Ce terme désigne une sorte de rouannage où les taches sombres se trouvent au niveau des saillies osseuses. Contrairement au rouan classique, le marmoré s'étend avec l'âge. Les chevaux naissent avec juste un peu de rouannage sur la tête, et deviennent de plus en plus clairs, surtout s'ils sont homozygotes.Les chevaux porteurs du gène 'Lp' mais sans aucun gène de type 'PATN' seraient marmorés. Certains présentent des taches sombres sur la zone marmorée et d'autres non, ce qui fait penser que d'autres gènes sont peut-être en cause. En fonction d'autres facteurs, génétiques ou environnementaux, le marmoré peut aller de quelques poils blancs à très clair. Comme pour les motifs blancs classiques (voir les blancs, les pies et les rouans), Le marmoré est plus accentué chez les alezans et moins chez les noirs.

Taches blanches ou givré (snowflake, frost)

Les petites taches rondes et blanches ne sont visibles que sur un fond plus foncé. Elles pourraient être dans certains cas une des formes du marmoré, ou une cape minimale (voire un autre gène). Elles s'entrelaçent souvent les unes aux autres, donnant un aspect de givre. Elles peuvent couvrir tout le corps ou seulement les hanches (hanches givrées), s'étendre sur la croupe et le rein, et comme les taches sombres, elles apparaissent, disparaissent où se déplacent au cours du temps.
A ne pas confondre avec la particularité 'robe neigée' qu'on trouve en l'abscence de gène 'LP'.



Textes et dessins de Christine Zedday
Photos Christine Zedday, Alain et Hélène Bache, Leïla et Nora Zedday
contact: chrizedday@free.fr