Généralités sur les robes

Les pigments et les robes de base

La robe des chevaux est déterminée par deux pigments: L'eumélanine noire et la phéomélanine un pigment marron tirant sur le rouge ou le jaune. Ces deux pigments se trouvent dans la peau du cheval (dans les cellules qui les fabriquent, les mélanocytes), et dans le poil, qui est creux.

Ces deux pigments sont toujours présents dans la peau (sauf la peau des marques blanches), mais le pigment noir peut ne pas migrer dans les poils: Ces chevaux ont pour robe de base la robe alezane, les chevaux possédant en outre l'eumélanine étendue aux poils ont pour robe de base les robes noire et baie.

 

Les modifications de la robe de base

Les dilutions

Plusieurs gènes peuvent éclaircir la teinte de la robe: Ccr (cremello) qui agit essentiellement sur la phaéomélanine et produit les palominos, crèmes et isabelles; D (Dun) qui agit sur les deux pigments, produisant les souris, isabelles et alezans clairs à raie de mulet; Z (Silver dapple) qui agit uniquement sur l'eumélanine et produit les chocolat à crins argentés; et enfin Ch (champagne), dominant, qui produit les chevaux 'champagne' en agissant sur les deux pigments (dilue le rouge en jaune et le noir en foie). Il existe aussi des gènes de dilution récessifs, rares, prl (Pearl), le gène 'mushroom' uniquement sur les shetlands alezans (éventuellement présent chez l'Islandais, le Haflinger et le Quarter Horse, à confirmer), et une nouvelle dilution inconnue trouvée chez des Arabes et des Morgans, qui donne des noirs clairs, des alezans clairs ou bais clairs à crins bruns, avec des yeux bleus à la naissance tournant au doré avec l'âge (ces chevaux ont été testés négatifs pour toutes les autres dilutions).

Le Grisonnement

N'importe quelle robe de base, diluée ou non, peut se retrouver parsemée de poils blancs sous l'effet du grisonnement, le pigment est produit normalement mais il s'accumule dans la peau et ne migre pas dans certains poils. Les gris deviennent de plus en plus blancs en vieillissant tandis que leur peau est très sombre.

Les motifs blancs

Contrairement au gris, le pigment n'est pas produit dans les cellules de la peau qui portent des poils blancs, la peau est rose.

Dans un livre sur les chats, j'avais lu qu'un chat bicolore peut aller du noir avec quelques poils blancs jusqu'au blanc avec quelques poils noirs. Même chose pour les chevaux: les marques blanches peuvent aller de quelque poils en tête jusqu'au cheval entièrement blanc, en passant par toutes les sortes de pies, les rouans, les tachetés (Appaloosa et autres). Un grand nombre de gènes interviennent qui ne sont pas tous connus. Parfois un même gène produira juste quelques balzanes sur un cheval et de grandes taches sur un autre, parfois des effets similaires sont obtenus par des gènes différents. Tous ces motifs peuvent se retrouver sur toutes les robes, et se cumuler entre eux.

Les bringés

C'est très rare mais il existe des chevaux bringés comme certains chiens boxer ou comme les taches des vaches normandes.Dans certains cas, le bringé des chevaux n'est pas dû à un gène mais à une anomalie appelée chimérisme: deux embryons faux jumeaux qui fusionnent dans l'utérus et donnent un individu porteur de deux ADN différents: on connait ainsi un étalon bringé, fertile, qui porte un ADN mâle pour ses organes reproducteurs, un ADN femelle dans le sang et l'un ou l'autre ADN dans les cellules de la peau selon la couleur du poil. Dans d'autres cas, la robe est transmissible à la descendance, mais le gène n'est pas identifié. Il pourrait agir avec le gène 'sooty' responsable des charbonnures en les réorganisant en stries.

Des chevaux caméléons?

La robe d'un cheval varie énormément au cours du temps: en fonction de l'âge (les poulains changent énormément dans les premiers mois!), de la saison, de l'éclairage et même de l'état de santé du cheval.

Textes et dessins de Christine Zedday
Photos Christine Zedday, Alain et Hélène Bache, Leïla et Nora Zedday
contact: chrizedday@free.fr